DBT, fabricant français de bornes pour voitures électriques, veut se lancer en Bourse

DBT, fabricant français de bornes de recharge rapide pour voitures électriques, a fait part le 30 novembre de son projet d'introduction en Bourse, une opération destinée à financer sa croissance. Le groupe a enregistré son document de base auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), première étape du processus qui doit aboutir à son arrivée sur Alternext Paris, marché d'Euronext dédié aux PME.

Créé en 1990 par Hervé Borgoltz, DBT est basé à Douai (Nord) et compte 62 salariés. Grâce principalement aux ventes de bornes de recharge, la société a plus que doublé son chiffre d'affaires entre juin 2012 et juin 2015, désormais à 17,2 millions d'euros par an, dont 63 % à l'international. « Le résultat opérationnel est à l'équilibre en dépit des importants investissements opérationnels déjà réalisés pour structurer le groupe et pérenniser la croissance », souligne DBT.

L'entreprise dispose d'un parc de plus de 16 500 bornes de recharge pour voitures électriques installées dans 33 pays. Elle avait installé ses premières bornes sur la voie publique en 1992. « Fort d'un retour d'expérience sans équivalent dans le secteur, du soutien de ses actionnaires (Nord Capital et Turenne Capital) et grâce à l'introduction en Bourse, DBT souhaite s'engager dans une dynamique d'accélération de sa croissance », indique DBT. (AFP 30/11/15)

Alexandra Frutos