Coup d’arrêt pour les biocarburants de première génération

Le Parlement européen a décidé de limiter la production de certains biocarburants, accusés de contribuer à la déforestation. Le texte voté demande de fixer à 6 % la part maximale de biocarburants de première génération dans la consommation finale d’énergie dans les transports. L’Union européenne veut en revanche favoriser les biocarburants de nouvelle génération, fabriqués à partir d’algues ou de déchets par exemple, et qui ne concurrencent pas les cultures alimentaires. (AUTOMOBILWOCHE 11/9/13, ECHOS, LA CROIX 12/9/13)

Alexandra Frutos