Cooper Standard a présenté un plan de restructuration de la production

La direction de Cooper Standard a présenté le 15 juillet à Rennes un plan de restructuration de la production qui devrait entraîner une centaine de suppression d'emplois à partir de 2016 (dont 30 à 40 départs en retraite). Dans le cadre de ce plan, l'activité « étanchéité carrosserie », au sein de laquelle sont fabriqués des joints pour le secteur de l'automobile sur deux sites, à Rennes et à Vitré (Ille-et-Vilaine), serait regroupée dans une nouvelle usine implantée à Châteaubourg, à l'est de Rennes.

L'activité rennaise « production de mélanges » destinés à la fabrication des caoutchoucs de joints, serait par ailleurs transférée sur le site Cooper Standard de Lillebonne (Seine-Maritime). Seule l'activité « mécanique » resterait sur le site historique de Rennes, où travaillent actuellement quelque 900 personnes. (AFP 15/7/13)

Alexandra Frutos