Continental pourrait être contraint de céder une activité pour acquérir Veyance

Continental pourrait être contraint de céder son activité de suspension pneumatique (Luftfedersparte) pour acquérir Veyance. En effet, en cédant cette division, Continental éviterait de se placer en position de dominance sur le marché, ce qui risquerait de lui coûter l'aval des autorités de la concurrence d'Amérique du Nord pour l'acquisition de Veyance (cf. revue de presse du 15/9/14). Cette activité de suspension pneumatique ne contribue au chiffre d'affaires de Continental qu'à hauteur de 60 millions d'euros (soit seulement 4 % du chiffre d'affaires de Veyance). (AUTOMOBILWOCHE 6/11/14)

Cindy Lavrut