Continental déclare que son logiciel n'a pas pu être utilisé pour manipuler les tests antipollution

Continental a fourni des composants utilisés dans le système de gestion du moteur pour les véhicules diesel concernés par le scandale lié à la manipulation des niveaux d'émissions. Il a toutefois déclaré que le logiciel qu'il a fourni à Volkswagen n'a pas pu être utilisé pour manipuler les tests antipollution. (Automotive News Europe)

Cindy Lavrut