Constellium va investir 200 millions d’euros pour augmenter sa production en Europe

Constellium, spécialiste de l’aluminium destiné notamment à l’automobile, va investir 200 millions d’euros en Europe d’ici à 2016. Il compte augmenter les capacités de production de son usine de Neuf-Brisach (Haut-Rhin) et démarrer la production de tôles de carrosserie à Singen en Allemagne. En parallèle, le groupe prévoit d'ajouter un nouveau four de traitement thermique en continu et une nouvelle ligne de conversion en Europe, avec un objectif de capacité de 100 000 tonnes et une mise en service au second semestre 2016. « L’aluminium a un rôle considérable à jouer dans l’industrie automobile, qui représente une part non négligeable de notre chiffre d’affaires », souligne Nicolas Brun, vice-président de la communication du Constellium.

Le groupe précise que l’automobile représente une part « importante » mais inférieure à 50 % de son chiffre d’affaires, qui était de 3,6 milliards d’euros en 2012.

Constellium a de « grosses ambitions » dans le secteur automobile. « La législation sur les émissions de CO2 mise en place par Bruxelles va en notre faveur. Les véhicules ont besoin d’aluminium pour moins consommer, c’est une réalité », explique M. Brun. L’aluminium permet d’alléger le poids des véhicules et par conséquent leur consommation. « Avec la multiplication des systèmes électroniques, les voitures pèsent et consomment plus. Tout dépend de la pièce mais l’aluminium permet un gain de poids significatif. Ainsi, un kilo d’aluminium peut dans certains cas remplacer deux kilos d’acier », précise-t-il. « En 2012, 100 000 tonnes d’aluminium ont été vendus aux constructeurs automobiles aux Etats-Unis. Nous prévoyons une multiplication par 10 d’ici à 2020 pour atteindre un million de tonnes », indique-t-il enfin.

Parmi ses plus gros clients, Constellium compte Mercedes, BMW et Audi. En France, il travaille pour PSA Peugeot Citroën et Renault. (AUTOACTU.COM 16/1/14)

Alexandra Frutos