Constellium envisage de céder son site d'Ussel (fonderie de précision)

Le fabricant de produits en aluminium Constellium a annoncé le 5 juin son intention de céder son usine d'Ussel (Corrèze), qui emploie 230 personnes, s'il trouve un repreneur « sérieux » pour ce site spécialisé dans la fonderie de précision, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 26 millions d'euros en 2012 et qui « dispose d'un carnet de commande solide et profitable ».

Constellium, société de droit néerlandais, a pris cette décision après son entrée en Bourse à la fin du mois de mai, dans le cadre d’une stratégie visant à « se recentrer plus particulièrement sur les activités de laminage et de filage ».

Cette annonce se produit après la cession le 3 juin par Constellium des usines de Ham (Somme) et Saint-Florentin (Yonne) à la société d'investissements américaine OpenGate Capital. Rassemblant une bonne partie des usines de transformation de l'ex-Péchiney, dont nombre d'entre elles se trouvent en France, Constellium est aujourd'hui spécialisé dans la transformation de l'aluminium pour les industries de l'aéronautique, l’automobile, l'emballage et l'industrie.

Avec 8 845 salariés et 26 usines, le groupe a dégagé un bénéfice net de 134 millions d'euros en 2012, après avoir subi des pertes de 174 millions en 2011 et de 207 millions en 2010. (AFP 5/6/13)

Alexandra Frutos