Comment MGI Coutier a réussi à faire jeu égal avec les géants du secteur

MGI Coutier, groupe rhônalpine de taille intermédiaire créé en 1972, s’est positionné comme équipementier automobile de rang 1, spécialisé dans le transfert de fluides (systèmes d’injection, systèmes d’admission, et de filtration d’air, etc.). Conscient de la nécessité de s’internationaliser et d’atteindre une taille critique afin de travailler avec tous les grands constructeurs mondiaux, il est parti à l’assaut des marchés étrangers dès les années 1990, en commençant par prendre des participations dans des équipementiers espagnols, turcs, puis chinois, avant d’en prendre le contrôle. Dans les années 2000, MGI Coutier a ensuite construit des usines - notamment en Roumanie et au Royaume-Uni ? et a racheté des entreprises - en Inde et en Amérique du Sud. Enfin, après avoir soigneusement identifié le meilleur candidat pour une acquisition en Amérique du Nord, il a racheté en 2011 le fournisseur américain Avon Automotive, qui possède des filiales aux Etats-Unis, au Mexique, en République tchèque et au Portugal, autant de pays où il n’était pas encore présent. MGI Coutier est désormais présent sur tous les continents et fait jeu égal avec les géants du secteur, réalisant 62 % de son chiffre d’affaires à l’international.

Fort de son internationalisation, MGI Coutier peut maintenant se concentrer sur l’innovation, le second pilier de sa stratégie. Il a en outre choisi de se positionner par familles de produits, ce qui lui permet de mieux suivre les évolutions du marché. Enfin, en réinvestissant chaque année 5 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement, le groupe peut faire évoluer ses gammes d’équipements de moteurs en fonction de normes de plus en plus sévères.

MGI Coutier commence à récolter les fruits de sa stratégie. Il vient notamment de remporter un contrat de plus de 500 millions d’euros pour fournir à un grand constructeur européen des systèmes de dépollution des gaz d’échappement, alors que Bosch et Plastic Omnium, les deux spécialistes de ce type de produits, étaient en lice. « Notre taille est une arme, car nous sommes plus flexibles que les grands groupes. Pour le client, ça signifie être plus à l’écoute », se félicite André Coutier, président du directoire de l’entreprise. En 2012, MGI Coutier a réalisé un chiffre d’affaires de 670 millions d’euros, en progression de plus de 25 %.

Alexandra Frutos