Coda Automotive jette l'éponge

Coda Automotive s'est placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites et a annoncé qu'il allait se retirer du marché des véhicules électriques.

Le petit constructeur américain a vendu moins de 100 voitures électriques depuis le début de leur commercialisation en mars 2012. Il n'a pas réussi à trouver un repreneur et n'emploie plus aujourd'hui que 39 personnes, contre 250 l'an dernier.

Coda Holdings, maison mère de Coda Automotive, a indiqué qu'elle recentrerait son activité sur le stockage de l'énergie. (DETROIT NEWS 2/5/13)

Frédérique Payneau