Citroën va abandonner l'hydropneumatique

Citroën va abandonner l'hydropneumatique, solution qui faisait la spécificité de ses modèles de haut de gamme depuis 60 ans, au profit de suspensions classiques, a confirmé le 15 septembre la directrice générale de la marque Linda Jackson. « Les suspensions hydropneumatiques, nous avons créé ça dans le passé, mais maintenant, il y a des technologies plus modernes, moins chères, pour les mêmes sensations », a-t-elle expliqué à des journalistes en marge du Salon de l’Automobile de Francfort. La dirigeante a précisé que ces suspensions disparaîtraient avec la C5, actuel haut de gamme des berlines Citroën en fin de carrière. Elles y sont disponibles dans leur évolution « hydractive 3 ».

Testées sur la Traction Avant dès 1954, les suspensions hydropneumatiques avaient contribué à faire de la DS, présentée l'année suivante, un modèle marquant de l'histoire de l’automobile. La marque aux chevrons avait équipé de cette technologie de nombreux véhicules de haut de gamme (SM, CX, XM, C6), mais aussi des berlines de taille moyenne (GS, BX ou Xantia). (AFP 15/9/15)

Alexandra Frutos