Citroën présentera la Divine DS au Mondial de l’Automobile

Citroën présentera la voiture-concept Divine DS au Mondial de l’Automobile de Paris (4-19 octobre). Le modèle, qui n’arbore pas les Chevrons, DS étant devenu une marque à part entière cette année, laisse transparaître les traits de la prochaine génération de la DS4.

La Divine DS présente une allure de coupé mais dispose de 4 portes. Plus compacte que la DS4 avec ses 4,21 m (- 7cm), elle est également beaucoup plus large (1,98 m, contre 1,81 m). En résulte une ligne puissante et sportive qui reprend les codes stylistiques des modèles DS : calandre chromée soulignant les optiques (« DS Wings »), capot nervuré et ligne de caractère marquée de profil. Le pavillon du concept se distingue par une autre particularité : pour la première fois DS présente un traitement écaillé mêlant mat et satiné, opacité et transparence, avec des écailles évoquant les reptiles qui se prolongent jusqu’à la lunette arrière.

Dans l’habitacle, la DS Divine joue la carte de la modernité et de l’exclusivité. Les arêtes saillantes des écailles du toit partiellement transparent trouvent écho dans le dessin des 4 sièges, mais également dans la découpe de la planche de bord. La console centrale est quant à elle recouverte d’or blanc, les sièges en cuir pleine fleur sortent des tanneries Seton, des pierres taillées sur mesure font office de boutons et la montre digitale est sertie d’une pierre en granit de couleur noire et pailletée or.

DS a par ailleurs inventé un nouveau concept de personnalisation : l’Hypertypage. Planche de bord et contreforts de portes se changent en 15 minutes, offrant 3 types d’habillages directement inspirés de la haute couture. « The Mâle », mêlant fibre de carbone, surpiqûres roues et cuir, offre une ambiance typiquement masculine. Plus féminine, l’ambiance « La Parisienne Chic » mélange cuir pleine fleur couleur ivoire et du satin de soie brodé de perles et cristaux réalisé par la maison Lesage. Enfin l’ambiance « Fatale Punk » joue sur l’univers glamour-rock avec un aspect matelassé clouté de cristaux Swarovski. La technologie n’est pas oubliée dans ce cockpit avec un écran tactile à haute définition de 10,4 pouces venant remplacer le rétroviseur ou un affichage tête haute en 3D.

La technologie se retrouve également à l’extérieur, notamment au niveau du regard, avec des modules LED indépendants soulignés par des cristaux Swarovski, des clignotants défilants et la technologie Laser, 50 % plus puissante que des LED. La Divine bénéficie en outre du moteur 1.6 THP de 270 qui équipe déjà le Peugeot RCZ R.

En attendant le Mondial, la Divine DS sera présentée dès le 7 septembre au concours d’élégance de Chantilly. (AUTOPLUS.FR 4/9/14)

Alexandra Frutos