Citroën Financement a vu le montant moyen de ses dossiers de financement progresser fortement au 1er trimestre

Les produits fidélisants ont porté leurs fruits chez Citroën Financement au premier trimestre de 2015. En effet, sur la période, le montant moyen des dossiers de financement de la captive a progressé de 11 %, aussi bien en VN qu'en VO. « L'an dernier, il avait déjà progressé de 4,3 % du côté des VN et de 8,5 % du côté des VO », souligne Pierre-Mathieu Lanfranchi, directeur des ventes de Citroën Financement. Ces bons résultats s’expliquent par le fait que la filiale financière peut « monter » des offres plus attractives dans la mesure où elle a accès à de meilleurs taux de refinancement grâce à la coentreprise constituée entre Banque PSA Finance et Santander Consumer Finance. En outre, elle continue d'enregistrer une hausse de sa production en VAC ballon et en LOA. « Plus de 28 % de nos dossiers de financements VN à particuliers ont été réalisés avec de la VAC ballon et de la LOA sur 2014 », ajoute M. Lanfranchi.

Sur l'exercice écoulé, Citroën Financement a aussi vu le pourcentage de ses contrats de financement VN et VO associés à au moins un contrat de services atteindre 75 %, le nombre de ses renouvellements de contrats étant passé lui de 31 100 en 2013 à 33 700 en 2014. La volumétrie de ses contrats Citroën Assurance a de son côté progressé de 120 % : le nombre de contrats « écoulés » est passé de 1 640 en 2013 à 3 609 en 2014.

Citroën Financement ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. « Si nous allons continuer de chercher à développer la VAC ballon et la LOA en 2014, il n'est pas non plus impossible que nous fassions évoluer notre offre de LOA Simply Drive », indique Pierre-Mathieu Lanfranchi. Sur l'ensemble de l'exercice, la captive mise sur un taux de pénétration d'au moins 33 % en VN comme en VO. (JOURNALAUTO.COM 7/5/15)

Alexandra Frutos