Cinq modèles d'entrée de gamme échouent aux essais de chocs

La Tata Nano, vendue comme la voiture la moins chère du monde lors de son lancement, et quatre autres véhicules d'entrée de gamme commercialisés en Inde, ont échoué aux tests de sécurité NCAP, a annoncé vendredi l'organisation New Car Assessment Programme.

Les cinq véhicules testés : les Tata Nano, Maruti Suzuki Alto 800, Ford Figo, Hyundai i10 et Volkswagen Polo, n'ont obtenu aucune étoile (sur cinq) pour la protection des passagers. Tous ces modèles, dépourvus d'airbags, ont été projetés à 64 km/h sur un bloc compact pour simuler une collision frontale. Dans tous les cas, le conducteur en ressortirait avec des blessures mettant sa vie en danger.

"C'est inquiétant de voir de tels niveaux de sécurité, en retard de 20 ans sur les standards 5 étoiles maintenant répandus en Europe et en Amérique du nord", a indiqué NCAP. L'organisation a également testé les cinq véhicules dans un essai de chocs aux normes des Nations Unies, soit une collision frontale à 56 km/h, et aucun d'eux n'a réussi le test.

Le segment des petites voitures en Inde est très convoité par les constructeurs automobiles, qui espèrent attirer les nombreux clients souhaitant passer "des deux aux quatre-roues".

Les cinq voitures testées représentent environ 20 % des ventes de voitures neuves en Inde. NCAP précise que la Figo et la Polo offriraient une meilleure protection si elles étaient pourvues d'airbags, qui sont uniquement proposés en option.
En revanche, la Nano, l'i10 et l'Alto ont des structures "inadéquates" et même des airbags "ne seraient pas efficaces pour réduire le risque de blessures graves". Au vu de ces résultats, Volkswagen a retiré du marché indien sa Polo sans airbags. (AFP 31/1/14)

Juliette Rodrigues