Cinq constructeurs admettent avoir remplacé des airbags Takata dangereux par des produits identiques

En Australie, cinq constructeurs (Toyota, Mazda, BMW, Lexus et Subaru) ont reconnu avoir remplacé des airbags Takata défectueux par d'autres airbags dont ils savaient qu'ils étaient également dangereux. Le groupe Choice, qui a mené l'enquête, souligne que le plus inquiétant est "que les autres constructeurs n'ont pas souhaité s'exprimer sur le sujet". Plus de 2,3 millions de voitures ont été rappelées en Australie depuis 2009 en raison du problème des airbags Takata. (XINHUA 24/7/17)

Juliette Rodrigues