Chrysler et le gouvernement du Canada lancent un programme de recherche sur les véhicules électriques et les matériaux légers

Chrysler et le gouvernement du Canada ont annoncé un programme de recherche conjoint sur les motorisations et les composants pour les véhicules électriques. Les travaux seront menés au sein de l'Université McMaster, située à Hamilton dans la Province de l'Ontario.

Ce projet de recherche, d'un coût de 18,2 millions de dollars, sera financé à hauteur de 9,25 millions par Chrysler et de 8,9 millions par le conseil canadien qui soutient la recherche dans les universités.

Chrysler cherche à combler son retard dans les véhicules électriques et hybrides. Il ne commercialise actuellement qu'un seul modèle électrique, la Fiat 500e, et uniquement en Californie. Il ne propose pas de motorisations hybrides, mais teste plusieurs flottes de véhicules hybrides.

Le constructeur participera par ailleurs à une étude d'une durée de trois ans sur les alliages d'aluminium et de magnésium. Cette étude, d'un coût de 3,9 millions de dollars, sera financée en majorité par le gouvernement canadien. Elle sera réalisée à l'université McMaster, mais d'autres universitaires canadiens et italiens et le centre de recherche de Fiat y participeront également. (FREEP.COM, AUTOMOTIVE NEWS 25/10/13)

Frédérique Payneau