Chrysler a dégagé de solides bénéfices au deuxième trimestre

Chrysler a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net de 507 millions de dollars, en hausse de 16 %, grâce à des ventes robustes de pick-ups et de tout-terrain. Son chiffre d'affaires a augmenté de 7 %, à 18 milliards de dollars. Ses ventes de véhicules dans le monde ont crû de 10 %, à 643 000 unités, tandis que ses livraisons ont augmenté de 5 %, à plus de 660 000 unités.

En dépit de ces résultats robustes, le constructeur a révisé à la baisse certaines de ses prévisions pour l'ensemble de l'année, en raison de son incapacité à produire autant de véhicules qu'il le voudrait (du fait de soucis d'approvisionnement mais aussi de l'accent mis sur la qualité de ses nouveaux modèles) et du coût d'une série de rappels de modèles Jeep. Chrysler table désormais sur un bénéfice net compris entre 1,7 et 2,2 milliards de dollars, au lieu de 2,2 milliards prévus précédemment, sur un bénéfice opérationnel ajusté compris entre 3,3 et 3,8 milliards de dollars, au lieu des 3,8 milliards attendus, et sur la livraison de 2,6 millions de véhicules dans le monde, contre 2,6 à 2,7 millions prévus auparavant. (DETROIT NEWS, FREEP.COM 30/7/13, AFP 31/7/13)

Frédérique Payneau