Carlos Tavares évoque l’importance de la Chine pour PSA

Dans un entretien accordé à BFM Business le 1er octobre, le président de PSA Peugeot Citroën Carlos Tavares a déclaré que la Chine était « la deuxième jambe » du groupe. « La Chine est notre deuxième jambe, nous avons une jambe européenne et une jambe asiatique », a-t-il indiqué, ajoutant que PSA y avait vendu 550 000 voitures en 2013 et qu’il comptait « largement dépasser les 700 000 voitures » en 2014.

« C'est un potentiel de développement très important, n'oublions pas que la Chine, c'est 20 millions de voitures par an, et c'est de loin le plus gros marché au monde qui a une influence sur le marché limitrophe de l'Asie du sud-est », a analysé le dirigeant.

A propos de l'autre jambe du groupe, l'Europe, M. Tavares a assuré que PSA pouvait y « faire du profit ». (AFP 1/10/14)

Alexandra Frutos