Carlos Tavares dresse le bilan du plan de redressement de PSA

Le président de PSA Carlos Tavares se félicite des progrès spectaculaires réalisés par le groupe depuis la mise en ?uvre du plan Back in the Race, il y a un an. En rétablissant la trésorerie et en cumulant 2 milliards d’euros de free cash flow, PSA a déjà atteint deux des trois critères qu’il s’était fixé. « Même quand PSA aura atteint le troisième critère ? une marge opérationnelle de 2 % pour la division automobile -, il sera toujours le moins rentable parmi ses pairs de classe mondiale. Lorsque les fondamentaux de l’entreprise auront été restaurés, il faudra encore beaucoup travailler pour doubler quelques concurrents et protéger l’entreprise. Nous accomplirons cette tâche avec un moindre sentiment d’urgence et avec davantage de plaisir », indique-t-il toutefois, ajoutant que la fin du plan de redressement « sera le moment où PSA aura reconstruit ses fondamentaux économiques et pourra donc entrer dans une autre logique, celle où le groupe sera à nouveau maître de son destin ». (Figaro)

Alexandra Frutos