Carlos Tavares dévoile les ambitions de PSA

Dans un entretien accordé au PARISIEN (30/7/15), le président de PSA Peugeot Citroën Carlos Tavares se félicite de l’amélioration de l’état de santé du groupe. « Nous n’avons plus de dettes, nous sommes rentables sur notre c’ur de métier, l’automobile, et nos finances permettent de financer de nouveaux produits. Nous sommes redevenus maîtres de notre destin », déclare-t-il, ajoutant que, si l’entreprise a remonté la pente, « c’est surtout grâce aux efforts de compétitivité fournis en interne ». Il souligne qu’en Europe, « quatre nouveaux modèles, dont des Citroën, seront présentés dès l’an prochain ».

« Nous sommes compétitifs pour offrir nos services à d’autres constructeurs », indique par ailleurs M. Tavares, évoquant l’utilitaire fabriqué pour Toyota à Sevelnord et les modèles prévus pour Opel à Sochaux ou à Vigo, en Espagne. « Nous sommes ouverts à d’autres partenariats. Le taux d’utilisation de nos usines en Europe occidentale est légèrement supérieur à 90 %. Nous avons encore un peu de marge », indique-t-il.

Enfin, M. Tavares rappelle que PSA est le meilleur constructeur en Europe en matière de faiblesse des émissions de CO2. « Avec un peu moins de 107 g/km, nous sommes devant les Japonais, loin devant les Allemands et Renault. On a fait en sorte de pousser nos critères de propreté un peu plus loin que la réglementation. Nous sommes ouverts à la réflexion sur de nouvelles technologies moins polluantes. Mais il faut que tout le monde se mette autour d’une table pour en discuter et fixer des objectifs ambitieux de réduction des émissions qui doivent laisser l’industrie automobile innover en termes de solutions technologiques ». déclare-t-il.

Alexandra Frutos