Carlos Ghosn, président de Renault-Nissan, ne remet pas ...

Carlos Ghosn, président de Renault-Nissan, ne remet pas en cause l’intérêt de la technologie des piles à combustible fonctionnant à l’hydrogène, mais estime qu’il n’y a "pas d’urgence à s’engager significativement dans cette voie aujourd’hui". M. Ghosn explique que le programme sur les véhicules 100 % électriques, en termes de volume ainsi que sous l’angle financier, est bien plus difficile à mettre en place qu’il ne le pensait initialement, en raison notamment du manque d’engagement des collectivités publiques pour stimuler le déploiement des infrastructures. Il se veut donc très prudent sur le dossier de l’hydrogène, tout en rappelant que l’Alliance travaille sur le sujet et maîtrise la technologie. (Journal de l'Automobile)

Juliette Rodrigues