Carlos Ghosn estime que l'Europe va avoir besoin de politiques de relance de l'économie

L'Europe va avoir besoin de politiques de relance de l'économie, a déclaré le 15 mars Carlos Ghosn, président de Renault et de Nissan. « Je ne pense pas que l'Europe puisse rester dans une situation où elle ne s'occupe que d'austérité, ce n'est pas tenable », a-t-il expliqué dans le cadre des essais de la voiture électrique Zoé au Portugal. « Tout le monde est d'accord sur le fait qu'il faudra à un moment avoir des politiques économiques de relance », a-t-il estimé, la question étant de savoir « quand ».

M. Ghosn a toutefois indiqué ne pas s'attendre à de telles mesures « sur les trois prochaines années ». « Je suis en train de préparer Renault à faire face à une période de temps dans laquelle nous aurons très peu de croissance, voire une contraction du marché », a-t-il poursuivi.

M. Ghosn a par ailleurs réaffirmé être favorable au système de prime à la casse pour soutenir les ventes de voitures. « J'y suis très favorable, surtout dans des situations de crise, quand vous avez des marchés qui baissent de 5 % à 10 % », a-t-il souligné. Il est important de stimuler la demande « pour vous aider à passer un moment de crise et ensuite vous normalisez » la situation, a-t-il expliqué. (AFP 15/3/13)

Alexandra Frutos