Carlos Ghosn estime que Renault et Nissan ne sont pas prêts pour une fusion

Le président de Renault et Nissan Carlos Ghosn a jugé le 14 décembre que les deux constructeurs d'automobiles n'étaient « pas prêts pour une fusion », sans pour autant exclure totalement une telle possibilité à long terme. « Je sais que le marché veut une fusion, mais il a sa propre logique et nous avons la nôtre », a déclaré M. Ghosn lors d'une table ronde organisée avec la presse au siège de Nissan, à Yokohama. « L'idée d'une fusion était déjà apparue en 1999 », quand est née l'Alliance, a-t-il rappelé. « C'est une décision facile à prendre, mais pas à exécuter, je ne pense pas que nous soyons prêts aujourd'hui [...], nous avons besoin de beaucoup plus de convergences pour imaginer un jour éventuellement une fusion », a-t-il ajouté. (AFP)

Alexandra Frutos