Carlos Ghosn estime que Renault-Nissan doit produire localement une petite électrique en Chine pour reprendre son leadership

Le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn indique que les véhicules électriques ont encore une grande place à prendre : « La Chine pousse beaucoup et nous y avons perdu notre statut de leader, dépassé par de petits constructeurs locaux. On doit construire sur place une petite électrique si l’on veut reprendre notre leadership », estime-t-il. « Nos SUV, Kadjar et Koléos, se vendent bien aussi en Chine, mais nous devons encore investir beaucoup pour développer le réseau et faire connaître la marque Renault », souligne-t-il. (AUTOACTU.COM 30/9/16)

Alexandra Frutos