Carlos Ghosn croit au potentiel du marché automobile russe malgré le « déclin » prévu en 2014

Le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn a déclaré s'attendre à un « déclin » du marché automobile en Russie cette année, mais a réitéré sa confiance dans son potentiel à moyen et long termes. Il s'exprimait à l'occasion de la présentation à Moscou, le 4 avril, du nouveau modèle de Datsun, qui doit être produit à partir de cet été sur les lignes de l'usine du partenaire russe de l'Alliance, AvtoVAZ, à Togliatti, sur les bords de la Volga.

« Nous avons été très optimistes sur le marché russe depuis un certain temps et nous le sommes toujours malgré les soubresauts à court terme qu'il subit », a souligné M. Ghosn. « Nous n'avons aucun doute sur le potentiel à moyen et long termes du marché russe », a-t-il ajouté, estimant que l'économie russe allait continuer à se développer, avec notamment l'émergence de sa classe moyenne.

Après plusieurs années de croissance spectaculaire, le marché automobile russe, le deuxième en Europe après l'Allemagne, a en effet subi un brusque repli en 2013, avec une baisse de 5,5 % des ventes de voitures, affecté par le ralentissement économique dans le pays. Et pour 2014, les constructeurs restent prudents dans leurs prévisions, tablant en moyenne sur une baisse de 1,6 % des ventes, à 2,73 millions de véhicules.

« Sur les trois prochaines années, nous avons pour but de tripler nos ventes ici avec pour objectif de doubler notre part de marché », a déclaré M. Ghosn, indiquant que la marque Datsun devait à terme représenter un tiers des ventes totales de l'Alliance. Abandonnée dans les années 1980, la marque a été ressuscitée par Nissan pour devenir son fer de lance dans les pays émergents, et a déjà été présentée en Inde ainsi qu’en Indonésie. Elle doit aussi être lancée en Afrique du Sud.

En Russie, le groupe a choisi de lancer son modèle de berline familiale sous le nom « On-DO », qui sera vendu à moins de 400 000 roubles (environ 8 000 euros), et prévoit d'en présenter un autre en août. (AFP, REUTERS 4/4/14)

Alexandra Frutos