Carlos Ghosn commente la nouvelle configuration de l’Alliance

Le président de Renault et de Nissan Carlos Ghosn a déclaré ne pas avoir songé à « intégrer » les deux groupes, mais avoir cherché au contraire à tirer le meilleur parti de leur alliance sans rogner leur culture ni leur indépendance respectives. « Les problèmes qui naîtraient d'une intégration seraient plus nombreux que les avantages à en tirer », a-t-il expliqué. « La nouvelle configuration à laquelle nous allons passer permettra à l'entreprise française Renault et à l'entreprise japonaise Nissan de préserver chacune leur propre culture tout en gagnant des avantages comparables à ceux d'une intégration », a-t-il déclaré. (Nikkei)

Alexandra Frutos