Bruxelles adopte la Leaf dans ses flottes de taxis

La Nissan Leaf continue son implantation dans les flottes de taxis européens. Quelques semaines après Rome et Madrid, la petite berline 100 % électrique fait son entrée à Bruxelles. Nissan Belgique en a livré douze exemplaires à plusieurs opérateurs.

Parmi les possesseurs de Leaf Taxi, Reza Seyed en totalise cinq sur les quatorze véhicules de sa flotte. Ce dernier explique que l'agrément de conduite couplé aux coûts d'exploitation réduits présentés par la Leaf ont été un facteur de séduction indéniable. "Mes chauffeurs sont beaucoup moins stressés. J'ai moi-même testé la voiture dans des conditions réelles avant de l'acheter. La vie à bord y est beaucoup plus agréable. Ce qui m'a convaincu pour cet investissement, ce sont aussi les faibles coûts d'exploitation et de recharge. Le silence de la voiture a aussi été déterminant dans cette décision", explique t-il.

Parallèlement, Bouzouika Bilal, propriétaire de deux autres Leaf Taxi, explique qu'il avait le choix entre plusieurs VE, mais a finalement opté pour la Leaf. "Nous avons particulièrement apprécié que le concessionnaire prenne le temps de nous expliquer en détail le fonctionnement du véhicule et nous rassure quant au service après-vente et à la garantie".

La Leaf est de nouveau plébiscitée par les chauffeurs de taxis, de quoi réjouir Stéphane Chaumont, directeur général de Nissan Belgique. "Vendre douze véhicules aux taxis bruxellois est un bon point de départ. Nous espérons que de nouvelles commandes suivront rapidement dans ce secteur d'activité !". (JOURNAL DE L'AUTOMOBILE 18/12/14)

Juliette Rodrigues