Bosch serait lui aussi impliqué dans le cartel allemand

L’équipementier allemand Bosch est suspecté d’être impliqué dans le vaste cartel supposé entre les constructeurs Audi, BMW, Daimler, Porsche et Volkswagen (voir l'analyse de presse du 24/7/17). Selon la presse allemande, le nom de Bosch apparaîtrait dans un document rapportant d'éventuelles violations du droit de la concurrence. Ce document avait été remis par Volkswagen aux autorités allemandes de la concurrence la semaine dernière.D'après ce document, Bosch aurait proposé lors d'une réunion avec Audi, Porsche, Volkswagen, BMW et Daimler, un moyen rapide et bon marché de résoudre les problèmes techniques liés à la gestion des émissions polluantes des moteurs diesel. En effet, les constructeurs auraient signalé des problèmes techniques avec la solution de traitement des gaz d'échappement AdBlue et auraient envisagé diverses solutions pour y remédier.Bosch a souligné ne faire l'objet d'aucune demande des autorités allemandes ou européenne. En outre, le président de l'équipementier, Volkmar Denner, a démenti ces accusations. En outre, le journal allemand BILD AM SONNTAG évoque un courriel daté de 2008 envoyé à des dirigeants d'Audi, dans lequel les participants à la réunion mentionnée ci-dessus auraient confirmé « ne pas mentionner sous quelque forme que ce soit le sujet auprès des autorités américaines EPA et CARB afin de ne pas compromettre les débuts du diesel aux Etats-Unis ». (AFP, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 28/7/17, AUTOMOBILWOCHE 28 ET 29/7/17)

Cindy Lavrut