Bosch a indiqué avoir fourni des composants liés au scandale qui touche Volkswagen

Bosch a indiqué avoir fourni des composants liés au scandale qui touche Volkswagen. Il s'agit de systèmes d'injection directe « Common Rail ». Néanmoins, l'équipementier allemand a souligné qu'il avait produit les composants selon les spécifications de Volkswagen et a réaffirmé que le constructeur était responsable de l'application et de l'intégration de ce composant (cf. revue de presse du 22/9/15). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 22/9/15)

Cindy Lavrut