Baisse des résultats d’AKKA Technologies au premier semestre

Le résultat net du groupe de conseil AKKA Technologies a reculé de 21,7 % au premier semestre, s'établissant à 11,5 millions d'euros. Le résultat opérationnel a quant à lui baissé de 30,1 %, à 15,5 millions d'euros, et le résultat opérationnel d'activité de 3,8 %, à 22,8 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du premier semestre a en revanche faiblement augmenté de 0,6 %, à 438,4 millions d'euros (+ 1 % à périmètre et taux de changes constants).

Outre l'accélération de la diversification à l'international, AKKA Technologies évoque notamment l'incertitude régnant autour d'un grand contrat avec un client russe, déjà décalé à plusieurs reprises, pour expliquer les difficultés enregistrées au premier semestre. Dans le détail, le groupe a souffert en France, en raison d'un repli au premier trimestre, alors que le deuxième trimestre a marqué un retour à la croissance en Allemagne, pays au fort potentiel qui représente d'ores et déjà presque 35 % de son chiffre d'affaires. MBtech, la filiale allemande d'AKKA Technologies acquise en avril 2012, a ainsi vu croitre ses ventes de 9 % d'avril à juin, avec en parallèle une progression de ses marges opérationnelles courantes.

En plus d'une légère augmentation de ses ventes cette année, AKKA espère atteindre à moyen terme un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros, « avec une marge opérationnelle courante comprise entre 8 % et 10 % ». (AFP 17/9/14)

Alexandra Frutos