BYD veut profiter de l'essor des véhicules verts au Brésil

BYD veut profiter de l’essor des véhicules verts au Brésil. En effet, le pays veut remplacer une partie de sa flotte d’autobus urbains par des modèles électriques et BYD serait en bonne position pour remporter ce marché. Dans le cadre d'une rencontre entre les maires de plusieurs villes brésiliennes, un accord a été conclu prévoyant le remplacement de quelque 50 000 autobus actuellement en circulation par des modèles électriques d'ici à 2020.Cette volonté du gouvernement brésilien de réduire la pollution atmosphérique de son réseau de transports publics est lié à l'organisation des Jeux Olympiques 2016, que le pays dit vouloir être des Jeux « respectueux de l'environnement ».Pour profiter de cette tendance, BYD va également ouvrir en août une usine (actuellement en construction) à Campinas dans l'Etat de Sao Paulo. Ce site produira des batteries et des panneaux solaires, et assemblera des véhicules électriques à partir de collections importées de Chine. Une seconde usine brésilienne est prévue, afin d'y produire des cellules de batteries et des autobus électriques. Par ailleurs, BYD fait partie d'une consortium qui a remporté une offre publique pour mettre en place un programme d'autopartage à Rio de Janeiro. Ce service d'autopartage prévoit de mettre à disposition une flotte de 300 voitures électriques. (XINHUA NEWS 25/5/15)

Cindy Lavrut