BYD a signé un contrat de 19 millions de livres avec Alexander Dennis Limited

Le constructeur chinois BYD a signé un contrat de 19 millions de livres avec le fabricant de bus britannique Alexander Dennis Limited (ADL), en vue de fournir une flotte d’autobus à zéro émission. Les deux entreprises prévoient de produire 51 autobus 100 % électriques. Les véhicules se baseront sur un châssis BYD et seront alimentés par une transmission électrique également développée par le constructeur chinois. En revanche, la carrosserie sera fournie par ADL et se rapprochera - en termes de design - de l'autobus Enviro200. Les 51 bus électriques seront utilisés par l'entreprise de transports Go-Ahead London et circuleront dans le centre-ville de la capitale britannique.Ce projet fait partie de l'objectif de la mairie de Londres d'électrifier l'ensemble de ses autobus à un étage d'ici à 2020.Par ailleurs, BYD a déjà annoncé en début d'année qu'il allait produire le premier bus à deux étages 100 % électrique. Ce bus circulera à Londres d'ici à octobre. En premier lieu, 5 bus à deux étages électriques (produits en Chine) seront livrés à Londres. A terme, BYD envisage la possibilité de produire ces bus à deux étages électriques à Londres, si les commandes sont suffisantes. (XINHUA NEWS 30/7/15)

Cindy Lavrut