BYD a été condamné à verser une amende de près de 100 000 dollars

BYD a été condamné à verser une amende de près de 100 000 dollars pour avoir violé la loi sur le salaire minimum en Californie. En effet, le constructeur chinois, qui s'est implanté à Los Angeles en 2010, emploie quelques salariés chinois afin de former les employés locaux. Ces salariés chinois étaient payés moins de 8 dollars de l'heure, ce qui a valu une amende de 99 245 dollars à BYD.

Le constructeur a indiqué vouloir faire appel de cette décision, précisant que les employés chinois venus avec un visa de travail n'étaient pas soumis aux lois du travail de l'Etat de Californie.

Par ailleurs, BYD n'emploie que 40 personnes dans son site de Los Angeles, alors que l'accord conclu avec la ville en 2010, qui incluait notamment des avantages fiscaux de 2 millions de dollars, laissait espérer plusieurs centaines d'emplois. (INTERNATIONAL HERALD TRIBUNE 28/10/13)

Cindy Lavrut