BMW veut développer son activité en Amérique du Nord

BMW veut développer son activité en Amérique du Nord afin de compenser le ralentissement sur le marché chinois.

Norbert Reithofer, président du groupe munichois, a ainsi déclaré que la décision d’implanter une usine au Mexique était motivée par le désir de réduire sa dépendance au marché chinois, dont la croissance commence à ralentir.

En effet, BMW a pu enregistrer des taux de croissance de 70 % il y a quelques années en Chine, qui ont progressivement diminué jusqu'à une hausse de 17 % l'an dernier.

Outre ce ralentissement de l'augmentation de ses ventes en Chine, BMW a observé une baisse de sa marge opérationnelle en Chine. En effet, le constructeur accroît la localisation de ses modèles vendus en Chine (en augmentation ses capacités de production dans le pays), et doit donc diminuer le prix de ses modèles sur le marché chinois.

M. Reithofer estime donc que la normalisation du marché chinois devrait se poursuivre, ce qui sera un nouveau défi pour BMW qui devra moins se concentrer sur ce marché.

La baisse en Chine pourra donc être compensée par un développement des activités en Amérique du Nord. L'usine de BMW au Mexique devrait être opérationnelle en 2019 et pourra produire jusqu'à 150 000 voitures par an. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 21/3/15)

Cindy Lavrut