BMW va réduire le nombre d'équipements disponibles

BMW va réduire le nombre de motorisations (un modèle peut par exemple compter jusqu'à 4 motorisations diesel), options (le responsable financier Nicolas Peter souligne par exemple que BMW propose jusqu'à 100 volants différents) et équipements disponibles sur ses modèles, afin de compenser en partie les coûts très élevés de recherche et développement prévus jusqu’en 2019.En effet, BMW est en pleine transition vers l'électromobilité et la conduite connectée et autonome. Il doit en outre adapter ses motorisations conventionnelles (diesel et à essence) pour qu'elles répondent à des normes d'émissions de plus en plus strictes.En outre, la Chine a mis en place une stratégie agressive pour développer les véhicules électriques, ce qui force les constructeurs - dont BMW - à accélérer le développement et le lancement de modèles électriques.En 2016, BMW a investi 5,16 milliards d'euros (soit 5,5 % de son chiffre d'affaires) dans la recherche et développement. Dans les trois années à venir, BMW devrait dépenser entre 5,5 % et 6 % de son chiffre d'affaires dans la R&D. BMW veut compenser ses coûts de R&D, afin de réussir à atteindre son objectif d'une marge opérationnelle comprise entre 8 et 10 %. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE 28/6/17)

Cindy Lavrut