BASF veut profiter de l'essor de l'électromobilité

Le chimiste allemand BASF veut profiter de l'essor de l'électromobilité ; il prévoit un investissement de 400 millions d'euros en vue de produire des matériaux pour batteries au lithium-ion. (Automobilwoche)

Cindy Lavrut