AvtoVAZ poursuit ses réductions d'effectifs

AvtoVAZ poursuit sa cure d’amaigrissement pour s’adapter aux exigences de ses nouveaux actionnaires et moderniser son outil industriel. Le fabricant de voitures Lada prévoit de supprimer presque la moitié de ses effectifs d’ici à la fin de la décennie. "?Nous tablons sur des effectifs de 30 000 salariés en 2020. Il nous faut redevenir compétitif, c’est la priorité?", a déclaré Evgeny Bilinin, directeur financier d’AvtoVAZ, sur le salon automobile de Moscou.

A ce jour, le conglomérat russe emploie près de 55 000 personnes, après avoir déjà supprimé plus de 11 000 emplois depuis le début de l’année. Avant l'arrivée de Renault dans son capital en 2009, le constructeur russe employait quelque 106 000 personnes.

Cette restructuration massive touchera aussi bien les ingénieurs que les ouvriers. D’ici à 2020, le nombre de "?cols bleus’" passera de 42 000 à 25 000. Chez les "?cols blancs", les effectifs seront ramenés à 5 000 personnes, contre 13 000 aujourd’hui.

Bo Andersson, président d'AvtoVAZ, souhaite atteindre l’équilibre dès la fin de cette année, dans l’objectif d’atteindre une marge opérationnelle de 6 % en 2016. En plus des réductions d’effectifs, Avtovaz table sur le renouvellement de sa Lada Vesta l’année prochaine, ainsi que sur des économies liées aux partages de composants avec l’alliance Renault-Nissan. La marque doit regagner le terrain perdu face aux constructeurs étrangers sur son marché. La pénétration d’AvtoVAZ a reculé à 15,7 % à fin juillet, contre 16,9 % un an plus tôt. (ECHOS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 29/8/14)

Juliette Rodrigues