Avec les Ioniq et i30, Hyundai Motor France vise 2 % du segment C

En 2016, Hyundai espère immatriculer 2 000 véhicules sur le segment C grâce à l’arrivée de la Ioniq hybride, qui viendra compléter les ventes d’i30 ancienne génération. « Nous avons reçu pour le moment un bon accueil de Ioniq ; sur le Mondial, 15 % des commandes portaient sur Ioniq », note Lionel French-Keogh, ?directeur général de Hyundai Motor France. A partir de 2017, avec l’arrivée des versions électrique et hybride rechargeable de la Ioniq et de la nouvelle i30, la filiale vise plus qu’un doublement de ses ventes sur le segment C, à environ 5 000 unités. Cela lui permettrait de revenir à 2 % de pénétration sur ce segment. (Autoactu.com) « Toyota a vendu en 2015 environ 16 000 Auris, dont 12 000 hybrides ; nous pensons pouvoir prendre une partie de ces volumes avec un tout nouveau modèle », souligne le dirigeant. Cette offensive sur le segment C devrait être suivie en fin d’année prochaine d’une autre offensive sur le segment des petits SUV. Hyundai devrait en effet lancer un SUV du segment B en octobre 2017, ainsi que d’autres modèles tels « qu’une petite électrique ». (AUTOACTU.COM 13/10/16)

Alexandra Frutos