Autoliv a annoncé qu'il allait payer 65 millions de dollars...

Autoliv a annoncé qu'il allait payer 65 millions de dollars pour mettre un terme à des poursuites judiciaires aux Etats-Unis, dans le cadre d'une vaste enquête sur des ententes sur les prix dans le secteur des équipements automobiles. L'équipementier suédois était visé par trois actions de groupe menées par ses clients, les concessionnaires et les automobilistes. (Ensemble de la presse)

Frédérique Payneau