Audi serait prêt à accueillir des constructeurs supplémentaires dans le consortium visant à reprendre HERE

Audi s'est dit prêt à accueillir des constructeurs supplémentaires dans le consortium visant à reprendre HERE, la filiale de navigation de Nokia.

Actuellement, ce consortium se compose de Mercedes, Audi, BMW et du fonds d'investissement General Atlantic (cf. revue de presse du 22/5/15).

L'acquisition de HERE est importante pour garantir la disponibilité des données, estime Ulrich Hackenberg, responsable de la recherche et développement d'Audi.

Ni Mercedes ni BMW n'ont commenté cette information. (BLOOMBERG 22/5/15)

Cindy Lavrut