Audi développe un boitier qui sera « le c’ur des futurs systèmes de conduite autonome »

Audi développe un boitier de la taille d’un iPad, qui sera « le c’ur des futurs systèmes de conduite autonome ». Le dispositif sera fabriqué en série par Delphi d’ici à deux ans. Le boitier, baptisé zFAS (pour zentrales Fahrerassistenzsteuergerät, ou unité de contrôle centrale des systèmes d'assistance à la conduite), utilisera des technologies développées par Mobileye NV et Nvidia, a précisé Audi. L'objectif est de disposer d'un système unique capable de traiter et d'interpréter les données transmises par les différents détecteurs équipant une automobile, afin d'automatiser le stationnement et d'éviter les obstacles. La puissance de calcul de ce futur boitier devrait égaler celle de l'ensemble des composants électroniques équipant actuellement une voiture de taille moyenne bien équipée.Un prototype du boitier zFAS a été testé sur l'Audi A7 qui a parcouru sans conducteur 900 km pour relier la Silicon Valley à Las Vegas, afin de présenter les technologies de conduite autonome au Salon CES de Las Vegas en janvier (cf. revue de presse du 6/1/15).Audi ainsi que d'autres constructeurs de haut de gamme (notamment Mercedes et Tesla) mettent l'accent sur la voiture autonome et sur les systèmes d'automatisation partielle des véhicules (stationnement automatique, conduite automatique en situation d'embouteillages, etc.). En effet, les véhicules autonomes devraient rapporter à la filière automobile un chiffre d'affaires supplémentaires de 40 à 60 milliards de dollars d'ici à 2030, selon des estimations de Roland Berger. Le cabinet Boston Consulting Group estime même que les ventes de voitures autonomes pourraient représenter un quart des ventes mondiales de voitures neuves d'ici à 2035. (BLOOMBERG, AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOBILWOCHE 31/3/15)

Cindy Lavrut