Au premier semestre fiscal clos fin septembre...

Au premier semestre fiscal clos fin septembre, Toyota a réalisé un bénéfice net de 1 127 milliards de yens (8,2 milliards d’euros), en progression de 12,6 % ; le bénéfice opérationnel a augmenté de 7,7 %, à 1 352 milliards de yens (9,5 milliards d’euros), pour un chiffre d’affaires de 12 945,6 milliards de yens (94,5 milliards d’euros), en hausse de 3,3 %. Ses ventes en volume se sont établies à 4,47 millions d'unités (+ 0,2 %). Pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera fin mars 2015, Toyota escompte désormais un bénéfice net de 2 000 milliards de yens (14,1 milliards d’euros), en hausse de 9,7 %, alors qu’il prévoyait auparavant 1 780 milliards de yens (12,5 milliards d’euros). Le résultat d’exploitation, qui devait être à l’origine quasi-stable à 2 300 milliards de yens (16,2 milliards d’euros), est dorénavant attendu à 2 500 milliards (17,6 milliards d’euros). Enfin, le chiffre d’affaires devrait progresser de 3,1 %, à 26 500 milliards de yens (186,6 milliards d’euros), au lieu des 25 700 milliards (181 milliards d’euros) annoncés précédemment. En revanche, les ventes en volume devraient s'établir à 9,1 millions d’unités (contre 9,05 millions d'unités annoncées auparavant), "au vu des dernières tendances dans chaque région". (AFP)

Juliette Rodrigues