Aston Martin alerte sur les conséquences de l'interdiction des voitures à carburants fossiles

L’avenir des constructeurs de niche britanniques pourrait être en danger si le Royaume-Uni n’accompagne pas son projet de bannir les voitures à essence et diesel (voir l'analyse de presse du 27/7/17) d’aides à la recherche et au développement, a mis en garde Aston Martin.« Une législation sans le soutien nécessaire qui existe en Allemagne, en Chine, au Japon, en Corée, est potentiellement dangereuse pour l'avenir de notre industrie nationale », a déclaré Simon Sproule, directeur du marketing du constructeur de voitures de sport.Aston Martin introduira une voiture entièrement électrique, la RapidE, en 2019. Il prévoit d'offrir d'ici à 2040 une version à émission zéro de chacun de ses modèles, mais les véhicules électriques ne conviendront pas pour toutes les situations, a indiqué M. Sproule. Le gouvernement britannique a annoncé le 26 juillet qu'il interdirait la vente de voitures neuves à essence et diesel à partir de 2040 afin de réduire la pollution atmosphérique. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 27/7/17)

Frédérique Payneau