Aston Martin a resserré sa liste de sites susceptibles...

Aston Martin a resserré sa liste de sites susceptibles d'accueillir une nouvelle usine dans laquelle il produira son futur tout-chemin de loisir. Le nombre de ces sites s'élève désormais à cinq ou six, contre dix-neuf précédemment, a indiqué Andy Palmer, le patron du constructeur britannique. (Automotive News Europe)

Frédérique Payneau