Arbitrage favorable à une usine Michelin en Inde

Michelin a « globalement respecté les principes directeurs de l'OCDE » pour l'implantation d'une usine en Inde, selon les conclusions d'une instance de cette organisation - le Point de contact national (PCN) - qui avait été saisie par des associations françaises et indiennes. Ces associations accusaient Michelin de violer les droits sociaux et environnementaux de villageois indiens depuis le lancement, en 2010, de la construction d'une grande usine de pneus dans le sud-est de l'Inde.

Le PCN est une structure tripartite (syndicats, entreprises et administration) chargée de la mise en oeuvre des recommandations adressées par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) aux multinationales dans les domaines des droits de l'homme, de l'environnement, de la fiscalité, etc. Son activité est coordonnée par la direction générale du Trésor, au sein du ministère de l'Economie et des Finances.

L’usine indienne de Michelin pourrait être mise en service d'ici à la fin de l'année. (AFP 24/9/13)

Alexandra Frutos