Après plus de deux ans d’instruction sur le...

Après plus de deux ans d’instruction sur le fonctionnement du marché de la cotation des véhicules d’occasion, l’Autorité de la concurrence (ADLC) vient de classer ce dossier sans suite. Pendant l’instruction, des dirigeants des sociétés commercialisant des systèmes de valorisation, des constructeurs et des distributeurs, ont été auditionnés par l’ADLC. L'Autorité a confirmé ne pas avoir identifié de pratiques anticoncurrentielles et avoir classé ce dossier. "Nous avons été mis sur le devant de la scène à notre corps défendant. Ce sont des accusations qui laissent malgré tout des traces", a indiqué Jean-Pierre Gauthier, directeur général du groupe l’Argus, visé dans ce dossier. (Autoactu.com)

Juliette Rodrigues