Après Takata, un deuxième fabricant de sacs gonflables...

Après Takata, un deuxième fabricant de sacs gonflables, Arc Automotive, est sous le coup d'une enquête aux Etats-Unis, alors qu'une rupture inopinée de ses coussins gonflables a fait deux blessés, l'un au volant d'un Chrysler Town & Country de l'année modèle 2002, l'autre d'une Kia Optima de l'année modèle 2004. (AFP)

Frédérique Payneau