Altia cherche à vendre huit de ses usines

En raison de la baisse de la production automobile française, le groupe Altia (3 800 salariés), contrôlé à 20 % par l’Etat à travers Bpifrance et le FMEA cherche à vendre huit de ses usines d’emboutissage, qui emploient près de 800 salariés et qui représentent un chiffre d’affaires annuel d’environ 90 millions d’euros. (Monde)

Alexandra Frutos