Alfa Romeo revoit sa stratégie au vu du ralentissement du marché chinois

Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles, a indiqué que la stratégie d'expansion d'Alfa Romeo allait être réexaminée à la lumière du ralentissement des ventes de voitures de luxe importées en Chine. "Nous maintenons notre objectif de ventes mondiales de 400 000 unités en 2018, mais la répartition de ces ventes sera révisée. Une partie des volumes prévus pour la Chine devront être absorbés par l'Europe et l'Amérique du Nord, notamment", a expliqué M. Marchionne.

Tous les modèles Alfa Romeo annoncés dans le plan stratégique dévoilé en mai 2014 (8 modèles, 5 milliards d'euros d'investissement) seront développés, ajoute M. Marchionne, mais ils feront peut-être leur apparition dans un ordre différent afin de satisfaire les attentes des automobilistes européens et américains dans un premier temps. (AUTOMOTIVE NEWS 29/10/15)

Juliette Rodrigues