Alfa Romeo préprare sa renaissance

Alfa Romeo prépare sa renaissance, avec le nouveau plan de relance de 5 milliards d’euros dévoilé le 6 mai aux actionnaires. Ce plan, le quatrième en dix ans, prévoit notamment le lancement de huit nouveaux modèles entre 2015 et 2018, avec l’objectif de porter les ventes de 74 000 à 400 000 unités par an en l’espace de seulement trois ans.
Le projet sera supervisé par deux dirigeants expérimentés provenant de Ferrari et 200 nouveaux ingénieurs seront recrutés pour porter les effectifs du bureau d’études à plus de 600 dès 2015.

La première Alfa de cette nouvelle ère sera une berline familiale de la taille d'une BMW Série 3 qui sera commercialisée dans le courant du quatrième trimestre 2015 et devrait ressusciter l'appellation Giulia. Elle marquera un retour à la propulsion arrière, amorcé l'an dernier par le coupé 4C. Toutes les futures Alfa Romeo devront désormais rester fidèles à l'ADN de la marque. Cela devrait se traduire par des moteurs innovants, des voitures à l'équilibre des masses parfait (50/50 %), des solutions techniques procurant un excellent rapport poids/puissance, et un style innovant typiquement italien.

Concrètement, tous les modèles seront à propulsion arrière ou à quatre roues motrices. Ils seront aussi tous assemblés en Italie, ce qui remet en question le lancement du petit spider conçu en collaboration avec Mazda sur la base du futur MX-5. Mais Fiat reprendrait le projet à son compte pour offrir un successeur à la Barchetta. (FIGARO 13/5/14)

Juliette Rodrigues