Airbags défectueux de Takata : une septième victime à déplorer ?

Une jeune conductrice américaine de 22 ans, décédée à la suite d'un accident de voiture au cours duquel son sac gonflable a explosé et projeté des fragments de métal dans l'habitacle. La jeune femme a reçu, deux jours après son accident, un mail l'informant que son véhicule, une Honda Civic de 2005, était concerné par le rappel des sacs gonflables défectueux de Takata.

Jusqu'ici, six décès avaient été enregistrés dans cette affaire Takata, dont cinq aux Etats-Unis. Cette jeune automobiliste pourrait être la septième victime. (AUTOMOTIVE NEWS 10/6/15)

Juliette Rodrigues